Echarpe, porte-bébé: toutes les questions que tu n’oses pas poser (et leurs réponses)

Via Pinterest

Enregistrer

Tu les croises dans la rue, ces parents un peu bizarres… Leur bébé greffé sur le ventre, enveloppé dans de longues écharpes, on dirait des kangourous… Dis donc, ils doivent s’embêter avec tous ces noeuds, penses-tu peut-être. La poussette, c’est quand même plus simple! Mmmmh, tu te souviens de la dernière fois où tu as du prendre un escalier avec ta poussette? Tu as déjà essayé de te promener sur la plage ou dans la forêt avec une poussette? Parce que tu te poses peut-être plein de questions sur le portage, en voici les réponses!

1. Quel est l’intérêt du portage? La poussette, c’est pratique!

Pour la note culturelle de ce billet et te permettre de briller au prochain dîner de famille, saches que l’utilisation de la poussette est relativement récent dans l’histoire. Les premières poussettes ont été conçues au début du 19e siècle et leur usage a été popularisé par la Reine Victoria. Déjà à l’époque, quand la Reine achetait quelque chose de nouveau, les ventes décollaient (ah ces souverains, quels prescripteurs de tendance!).

Avant cela, on portait les bébés. Sur le dos, sur le ventre, sur le côté, cela dépend des cultures. Regarde ici, tu trouveras de magnifiques photos de mamans et de bébés heureux. Il faut savoir que dans de nombreux pays, porter son enfant est la norme, on ne se pose même pas la question!

C’est vrai que la poussette c’est sympa parce qu’on  n’a pas le poids du bébé sur soi et qu’on peut mettre les courses sous la poussette, mais… Tu as déjà essayé de rouler en poussette sur des pavés, sur du gravier ou pire encore, dans du sable ou de la terre? T’es-tu déjà retrouvé en bas des escaliers du métro, pas d’ascenseur, à attendre que quelqu’un veuille bien t’aider à monter la poussette? Rien que pour ça, le portage, c’est pratique. Tu prends ton bébé sur toi, tu as les mains libres, tu peux monter et descendre tous les escaliers que tu veux, passer facilement dans les portiques du métro ou des caisses… Le portage, c’est la liberté!

Parlons maintenant des avantages pour le bébé. Si tu ne dois en retenir qu’un, c’est que selon une étude récente, les bébés portés pleurent moins que les autres. Cela s’explique probablement par le fait que le portage renforce le lien parent-enfant, rassure bébé qui peut observer son environnement tout en restant blotti contre son parent, ce qui lui permet de se sentir en sécurité.

Autre atout considérable, le portage stimule le système nerveux du bébé et développe ses compétences motrices. En Afrique par exemple, les bébés sont portés en permanence et marchent souvent plus tôt que les bébés européens.

Et bonus, si tu veux allaiter discrètement au Monoprix tout en continuant à remplir ton panier, le portage est ton ami 🙂 Le bébé est caché par son porte-bébé, il ne te reste plus qu’à dégrafer ton soutien-gorge discrètement pour allaiter le petit assoiffé!

Tu veux en savoir plus sur les avantages du portage pour bébé comme pour ses parents? Lis donc cet excellent article!

2. Oui, mais moi, le portage, ça me fait peur…

Et je te comprends! Je vais te faire une confidence: quand le Choupi est né, c’était un poids plume et il me paraissait si fragile que je ne voulais pas le porter. Il était trop petit pour le porte-bébé et me semblait perdu dans les pans de l’écharpe. J’avais peur de lui faire mal, de trop le serrer contre moi. Si j’avais su! Les tout-petits bébés ont justement besoin d’être porté pour être en contact direct contre leur maman, bien au chaud, de sentir sa chaleur!

Pour surmonter ma peur (et aussi parce qu’en poussette à Paris, j’ai vite compris où était mon intérêt!), j’ai assisté à des ateliers de portage, une fois avant la naissance du Choupi pour savoir ce qu’était le portage, puis deux fois après sa naissance, pour apprendre à bien le positionner. Profites-en, les ateliers sont souvent très peu coûteux, mieux vaut y assister pour être sûr de porter bébé en toute sécurité!

Et si tu as besoin de te rafraîchir la mémoire, vas sur Youtube! Les fabricants de porte-bébé mettent souvent des tutoriels en ligne pour apprendre aux parents à bien utiliser leurs produits. Je ne compte plus les fois où j’ai installé le Choupi dans l’écharpe tout en vérifiant ce que je faisais grâce à une vidéo (puis en allant peaufiner le tout devant un miroir).

3. Mais ça doit te prendre une heure pour te préparer à sortir!

Une heure, non, mais c’est sûr que les premières fois, il faut prévoir un peu plus de temps avant de sortir. Au fil du temps, on gagne en aisance, l’écharpe est rodée, et on n’a plus besoin des tutoriels, cela devient aussi simple que d’installer bébé dans la poussette ou d’enfiler sa veste. Si, si, c’est vrai!

4. C’est compliqué de faire les noeuds, non?

Bon, c’est vrai que nouer l’écharpe demande un peu de dextérité, mais promis, ça vient vite. Rappelle-toi l’époque où tu as appris à faire tes lacets: au début tu te concentrais beaucoup en tirant la langue, puis très vite tu les as fait sans même y penser. L’écharpe, c’est à peu près pareil. Mon conseil, c’est de te créer une petite routine/protocole pour mémoriser les bons gestes (d’abord ce pan-là, je le glisse dans le dos, ensuite l’autre pan, je le passe ici…). Avec l’écharpe, on est un peu inquiet la première semaine, puis on prend vite le coup! J’ai porté le Choupi en écharpe jusqu’à ses 6 mois environ. Ensuite, j’ai préféré passer au porte-bébé, plus pratique quand je devais l’installer et le sortir rapidement. J’ai utilisé une écharpe Néobulle bien enveloppante, que j’ai abandonné avec regret tant elle était confortable!

Bonne nouvelle, il n’y a pas que l’écharpe dans la vie! Les porte-bébés préformés ou les Mei-taï sont souvent plus simples à utiliser, demandent moins de réglages et sont très confortables pour Bébé comme pour son parent. Tu peux également porter pour un sling à anneaux, qui permet un portage sur le côté avec peu de réglages. Pour les nouveaux-nés, il existe même des réhausseurs à utiliser dans les porte-bébés préformés. Avec tout ça, tu es paré pour l’aventure!

5. Ça fait mal au dos!

En réalité, le portage fait mal au dos quand le bébé est mal installé. Si ça tire quelqu’un part, si tu as l’impression d’avoir une barre dans le dos, alors vérifie tes réglages. Bébé est peut-être trop bas, trop haut, la tension est trop lâche… Si Bébé est bien installé, tu dois te sentir à l’aise et libre de tes mouvements.

Donc non, un bébé bien porté ne fait pas mal au dos. Et s’il commence à devenir trop lourd pour être porté devant, c’est qu’il est temps de le porter au dos! Là encore, ça fait peur au début, mais c’est un coup à prendre. De nombreux parents font même des randonnées avec leur enfant dans le porte-bébé (ben oui, la poussette sur un sentier de montagne, c’est compliqué!). Quant à nous, nous venons de passer 3 jours entiers à marcher dans Budapest avec le Choupi dans son Manduca, bien content de pouvoir regarder autour de lui et s’endormir tranquillement quand bon lui semble!

6. Bébé n’a pas trop chaud?

Quand on porte un bébé, la règle est de surtout veiller à ne pas trop le couvrir: il va déjà bénéficier de la chaleur de son parent, plus des épaisseurs de l’écharpe (2 ou 3 seulement le noeud) ou de celle du porte-bébé. En été, c’est facile, puisque bébé est déjà à 37°C contre nous, mieux vaut l’habiller légèrement, avec un body en coton à manche courte et un short ou un pantalon léger. Tu  peux toujours garder un t-shirt en plus dans ton sac pour le couvrir quand tu le sortiras du porte-bébé. En hiver, veille à le couvrir, mais pas trop. Pas de manteau sur bébé directement, opte plutôt pour une couverture ou un manteau de portage à mettre sur vous deux. Personne n’aura froid, vous vous tiendrez chaud et serez protégé par votre manteau. Prévois par contre de bien couvrir les mains et les jambes du bébé avec des jambières ou des chaussettes hautes. L’hiver dernier, le Choupi dans son Manduca portait un body à manche longue et un pull, avec un pantalon chaud et des chaussons fourrés. Pour sortir, nous nous emmitouflions dans cette parka bien chaude et confortable au plus froid de l’hiver.

Donc grâce au portage, bébé est bien, ni trop chaud, ni trop froid, et toi, tu es tranquille parce que tu n’as pas à vérifier toutes les 5 secondes s’il a assez chaud dans sa poussette!

7. Si je le porte tout le temps, il ne risque pas de trop s’attacher?

Je sais que les grands-mères disent souvent qu’il ne faut pas trop prendre bébé dans les bras, attention, il va s’attacher. Que crains-tu réellement? Que ton enfant ait besoin de toi? Qu’il t’aime trop? Les anciennes générations pensaient probablement qu’être trop proche de son enfant l’empêcherait de prendre son indépendance et d’être autonome. Tu sais, le fameux, « il est toujours dans les jupes de sa mère ».

On sait maintenant, grâce aux neurosciences notamment, qu’en fait c’est tout le contraire! Pour s’épanouir et prendre son envol, un bébé a besoin d’avoir des « batteries affectives » bien chargées. C’est par le contact avec ses parents et le temps passé avec eux qu’il acquiert suffisamment de confiance en lui et se sent suffisamment en sécurité pour voler de ses propres ailes.
8. Comment savoir quel modèle choisir?

Quand on débute dans le portage, le choix est vaste et on peut vite se sentir perdu. Voici deux conseils pour bien choisir son mode de portage:

  • l’essayer!

Le mieux est toujours de prendre contact avec une monitrice de portage qui te fera essayer différents modèles. Chaque morphologie est différente et parfois, papa et maman préfèrent des modes différents. Tu peux également sonder tes amis parents qui t’expliqueront pourquoi ils ont opté pour tel ou tel modèle et te permettront peut-être de l’essayer.

  • choisir un modèle qui respecte la physiologie du bébé

C’est le critère n°1 qui doit conditionner ton achat: le porte-bébé doit être physiologique, c’est à dire que le bébé y est installé dans une posture qui respecte le positionnement naturel de son corps. Ainsi, les portes-bébé « face au monde » sont souvent critiqués car l’enfant est suspendu, au lieu d’être assis sur ses fesses.

 

Voilà, j’espère t’avoir aidé à comprendre l’intérêt du portage et à te retrouver dans la jungle des modèles disponibles sur le marché! Et toi, es-tu un parent porteur? Quel est ton mode de portage préféré?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sur Facebook

Leave A Response

* Denotes Required Field