Une autre éducation est-elle possible?

 

Il y a quelques semaines, j’ai assisté pendant 3 jours à la formation « L’approche empathique de l’enfant« , animée par Virginie Limousin. Dans une belle salle très lumineuse, Virginie nous a fait découvrir la théorie de l’attachement. Puis, au travers de plusieurs exercices et jeux de rôle, nous avons découvert l’importance du contact et de l’empathie dans une relation, qu’elle soit entre adultes ou d’adulte à enfant. Cette formation m’a permis de consolider mes connaissances sur la théorie de l’attachement et de me conforter dans l’idée que c’est la voie que je veux suivre pour mon enfant.

MAIS…

Le problème quand on ouvre les yeux sur de nouveaux choix, un nouveau mode de vie, une nouvelle façon de penser, c’est que ce qui ne va pas autour de nous nous saute au visage. On se met à entendre la violence des parents qui grondent leurs enfants dans la rue, on comprend avec empathie le besoin qu’un bambin cherche à faire entendre à ses parents, on frémit à toutes les menaces de fessée et on bondit à toutes conversations à base de clichés ridicules, « une fessée n’a jamais tué personne », j’en passe et des pires…

COMMENT?

Une fois qu’on a ouvert les yeux, comment partager ce que l’on sait? Comment faire bouger les lignes et amener les autres à réfléchir et à remettre en question leurs croyances et leurs habitudes? Comment ne pas se sentir comme un Don Quichotte du maternage?

POURTANT…

Je n’y arriverai pas. Je ne changerai pas les gens dans la rue, autour de moi. Je ne viendrai pas à bout des croyances des autres, je n’ai ni pouvoir ni influence sur eux. Mais je sais que je peux apporter ma pierre à l’édifice. Je sais qu’en éduquant mon fils avec bienveillance et amour, j’en ferai un homme épanoui. Et si nous en faisions tous autant, nous bâtirions une société de gens heureux. Alors oui, une autre approche de l’éducation est possible, et nous continuerons à en parler ici!

 

 

Sur Facebook

Leave A Response

* Denotes Required Field