Voyager avec un bébé: pourquoi, comment?

voyager avec un bébé

Comme tu le sais peut-être si tu lis ce blog depuis quelques temps, Choupi et nous sommes en voyage depuis plusieurs mois. Pour tout dire, nous avons quitté Paris quand Choupi avait 8 mois pour vivre dans différentes villes. Tu veux en savoir plus? Je te raconte la génèse de notre projet!

  1. Pourquoi ce voyage?

Il faut savoir que Papa débutant et moi avions envie de partir en voyage au long cours depuis longtemps. C’était le projet que nous nous promettions d’accomplir chaque année le 1er janvier, puis que nous repoussions sans cesse parce que nos obligations professionnelles nous retenaient à Paris. Bien sûr, nous avons fait de superbes voyages, mais de courtes durées.

Quand je suis tombée enceinte, on nous a souvent dit qu’avec un bébé, nous ne pourrions plus voyager. Quoi??? Impossible!

Après la naissance du Choupi, plusieurs facteurs ont été subitement réunis: notre propriétaire nous a donné congé, plus d’obligations pro qui nous retiennent à Paris, un Choupi qui étaient encore tout petit et qui pouvait donc voyager dans son Manduca. C’était maintenant qu’il fallait le faire! Nous avons donc stocké toutes nos affaires, mis l’essentiel dans 4 valises (2 grandes, 2 petites), établi notre parcours, et voilà!

2. Comment avons-nous fait?

Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas vu une grande différence entre nos voyages sans enfant et le fait de partir avec Choupi. Nous avons toujours voyagé de manière organisée, en réservant nos transports et nos logements (au moins pour les premières nuits) avant notre départ. Pour moi, c’est là tout le secret d’un voyage réussi avec un enfant: bien anticiper et tout prévoir. J’ai toujours veillé à ce que notre logement soit prêt à notre arrivée et à ce que Choupi ait tout ce qu’il lui faut pendant les déplacements et sur place.

L’autre astuce, c’est de faire simple et efficace. Tu ne peux pas emmener toute ta maison avec toi, il va donc falloir définir des priorités et distinguer l’essentiel du superflu. Nous, par exemple, nous n’utilisons plus de table à langer, nous n’avons pas eu de trotteur, nous nous sommes passés d’un parc. Je te raconterai tout ça dans un prochain billet!

Mon dernier conseil, c’est de rester zen. Nos enfants ressentent notre stress! J’essaie donc au maximum de garder en tête que ce voyage, même pendant les journées pénibles de déplacement, est notre décision et que nous nous faisons plaisir. Nous veillons à ce que Choupi puisse dormir quand il en a besoin, ait de quoi manger, puisse jouer pendant les temps d’attente à l’aéroport… et jusque-là, tout s’est toujours déroulé à merveille!

Dans le prochain billet, je te parlerai du logement et de ce que nous emportons avec nous!

Sur Facebook

Leave A Response

* Denotes Required Field