Voyager avec bébé – dans nos valises

voyager avec bébé

Ami parent débutant, tu te demandes peut-être maintenant ce que nous pouvons bien trimballer avec nous pendant ce voyage. Rassure-toi, je vais te le dire tout de suite. Comme je l’ai dit dans les billets précédents, nous avons 4 valises, auxquelles s’ajoutent:

  • Un siège-auto

On pourrait penser que cela est superflu puisque nous nous déplaçons en avion, mais nous avons quand même fait le choix d’emporter un siège auto avec nous pour plusieurs raisons. La première, c’est qu’avec tous nos bagages, il est très compliqué de prendre les transports en commun pour se rendre de l’aéroport ou de la gare à notre logement, surtout s’il faut marcher un moment. Nous prenons donc toujours des taxis pour nous rendre à l’aéroport et en partir, mais comme les taxis n’ont pas de siège auto, il nous faut le nôtre. Ensuite, il nous arrive de louer des voitures là où nous vivons pour faire des excursions de quelques jours. C’est vrai que les agences louent aussi des sièges auto, mais c’est souvent très cher et on ne connaît pas l’état ni l’entretien de ces sièges… Autant avoir le nôtre à portée de main, c’est plus simple!

J’avoue que je n’ai pas choisi le plus compact, ni le plus léger. Comme nous sommes en voyage permanent, j’ai opté pour un lit au couchage confortable, qui protège le dos du Choupi. Après avoir longuement étudié plusieurs modèles, j’ai jeté mon dévolu sur le Nuna parce qu’il est réglable en hauteur. Ainsi, quand Choupi ne se mettait pas encore debout, je pouvais le coucher sans avoir à me baisser complètement ni me faire mal au dos. Ensuite, nous avons retiré la partie réhaussable pour pouvoir le coucher plus bas. Le lit est solide, permet à l’enfant de voir au travers et se plie très facilement. J’ai ajouté ce matelas et un drap housse pour que Choupi soit bien à l’aise.

Là encore, ce n’est pas évident d’en trouver une à louer partout où nous allons, et vu son poids, autant prendre directement la nôtre. La YoYo de Babyzen nous accompagne depuis la naissance du Choupi. A l’époque et dans notre petit appartement parisien, elle nous avait convaincu par sa facilité à se plier, le peu de place qu’elle occupe et le fait qu’elle pouvait aller en cabine dans les avions.

En pratique, c’est vrai que dans une ville comme Paris, où les trottoirs sont étroits et les transports souvent bondés, elle nous a été bien utile. Globalement, sa petite taille est un atout, de même que sa maniabilité. En revanche, nous ne l’utilisions pas dans les villes pavées, car les roues se coincent dans les pavés, le bébé sent les secousses, ce n’est agréable ni pour lui, ni pour ceux qui le poussent. Finalement, toutes les compagnies avec lesquelles nous avons voyagé ont mis la poussette en soute, nous n’avons donc jamais pu tester son passage en cabine.

Je suis plutôt contente de cette poussette légère et vraiment très pratique, mais elle manque cependant d’amorti sur les sols irréguliers (gravier, bitume irrégulier, pavés de toutes sortes…).

Quand Choupi était tout petit, je le portais en écharpe, ce qui était très confortable et agréable pour nous deux. Pour le voyage et nos nombreux déplacements, nous avons opté pour un Manduca. Il nous fallait un porte-bébé facile à installer et à retirer, qui puisse aller à mon compagnon et à moi, qui nous permette d’installer le Choupi et de l’en faire descendre rapidement… Le Manduca nous a accompagné pendant longtemps, dans les appartements en étage élevé et sans ascenseur (pas question de prendre la poussette!), pendant nos longues promenades, bref, il est tout le temps de la partie! Pour moi, c’est le meilleur achat que j’ai pu faire tant il nous a été utile. Quand il est porté, Choupi se sent en sécurité, est bercé par nos pas, peut faire sa sieste contre moi où que l’on soit…

Et dans nos valises? Outre nos affaires personnelles, j’ai veillé à emporter une garde-robe restreinte pour le Choupi. A chaque fois, je me suis assurée d’avoir suffisamment de vêtements dans sa taille actuelle, en changeant de taille au moment où c’était nécessaire afin d’avoir des vêtements de saison et en quantité suffisante.

J’ai également emporté quelques jouets, quelques-uns très petits pouvant aller dans le sac de promenade et d’autres un peu plus grands (mais toujours légers, attention au poids des valises). Dans l’absolu, Choupi a assez peu de jouets, mais cela ne l’embête pas vraiment. Comme nous allons régulièrement à la ludothèque ou à des groupes de jeux, il n’en manque pas et surtout, il s’amuse souvent beaucoup plus avec nos affaires ou en découvrant notre logement. Régulièrement, j’ai aussi trié les jouets dont il ne se servait plus pour les stocker et lui en achetait d’autres.

Pour le bain, nous avons choisi une baignoire gonflable facile à replier et légère. C’est vrai qu’elle est un peu volumineuse même dégonflée, mais elle me paraissait plus robuste que les baignoires pliables et pèsent peu dans nos valises.

Pendant les premiers mois qui ont suivi sa diversification, Choupi a mangé sur nos genoux, puis dans ce siège, adaptable à tout type de chaises.Cela lui a permis d’être plus autonome, en sécurité et de profiter pleinement de ces repas. Maintenant que nous sommes posés, il mange dans une chaise haute IKEA simple dans laquelle il est plus à l’aise 🙂

Voilà! Cela peut paraître beaucoup, mais à bien y regarder, tout ce que nous avons emporté avec nous était toujours assez compact, léger, facile à transporter et nécessaire à notre quotidien 🙂

Et toi, qu’emportes-tu quand tu voyages avec bébé?

Sur Facebook

Leave A Response

* Denotes Required Field